La dialectométrisation de l’alf: presentation des premiers résultats

Authors

  • Hans Goebl Universität Salzburg

DOI:

https://doi.org/10.4312/linguistica.40.2.209-236

Keywords:

La dialectométrisation de l’alf, presentation des premiers résultats

Abstract

En 1981 (349), nous avons défini la DM par la formule suivante: "géographie linguistique + taxonomie numérique = DM". Il en appert qu'il s'agit d'une méthode quantitative qui vise, avec des méthodes empruntées aux mathématiques et à la statistique (plus précisément: à la classification ou taxonomie numérique), à découvrir, dans la totalité (ou presque) des données d'un atlas linguistique, des structures latentes restées cachees a 1'observation directe de l'oeil humain. Par cette finalité exploratoire, elle emboîte le pas à un grand nombre d'autres -métries telles que la psycho-, socio-, anthropo-, économétrie etc., avec lesquelles elle partage la mȇme orientation méthodique. La DM entretient en outre qes liens particuliers avec la géographie humaine (et aussi avec d'autres disciplines tournées vers la considération scientifique de l'espace). En denière analyse, l'intérȇt épistémologique de la DM consiste à élargir nos connaissances sur la genèse et le fonctionnement de l'aménagement linguistique de l'espace géographique par 1'homme.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

01.12.2000

How to Cite

Goebl, H. (2000). La dialectométrisation de l’alf: presentation des premiers résultats. Linguistica, 40(2), 209–236. https://doi.org/10.4312/linguistica.40.2.209-236

Issue

Section

Articles