Une traductrice d'andré gide devant le problème de la fidélité de la traduction

Authors

  • Breda Cigoj Leben

DOI:

https://doi.org/10.4312/linguistica.24.1.203-216

Keywords:

Une traductrice d'andré gide devant le problème de la fidélité de la traduction

Abstract

Le succès littéraire d'André Gide ne fut ni prompt ni facile. L'écrivain, né en 1869, débuta dans les. lettre                               en 1891 avec les Cahiers d'André Walter, mais il ne s'affirma qu'en 1909, c' st-à­ dire à quarante ans passés, avec la Porte étroite. La situation de l'auteur incompris, il la subit d'abord avec amertume, il l'ac­ cepta ensuiter avec orgueil. Il commença même                        à exagérer ses "fours". Après 1909, l'intérêt pour l'oeuvre de Gide va croissant, le tira­ ge de ses éditions augmente, on fait des réimpressions et l'on de­ mande de plus en· plus souvent l'autorisation de traduire ses oeuv­ res récentes ou antérieures.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

01.12.1984

How to Cite

Cigoj Leben, B. (1984). Une traductrice d’andré gide devant le problème de la fidélité de la traduction. Linguistica, 24(1), 203–216. https://doi.org/10.4312/linguistica.24.1.203-216

Issue

Section

Articles