L' Aroumain entre dialecte et langue

  • Momčilo D. Savić

Abstract

A vant d' essayer à repondre à la question que nous avons posée et qui représente l'objet central de notre expose d'aujourd'hui, nous considérons opportun d'envisager un peu plus amplement le problème en intégrité mettant en relief aussi sa dimension historique, parce que nous savons très bien que toute solution n'est que partielle si elle ne tient pas compte de la réalité historique. D'autre part, il est aussi nécessaire de s'arrêter plus à long sur la préhistoire du problème parce que nous nous occupons d'une des questions périphériques de la Romània Orientale. En disant "question périphérique", je désire souligner que l'intérêt des romanisants est attaché aux langues romanes qui possèdent une langue traditionnelle en écrit, qui sont nationales et représentent la langue d'une formation politique, c'est-à-dire de l'autorité d'Etat. Nous savons aussi qu'il y a en Occident un intérêt bien limité pour les langues et les groupes linguistiques qui ne sont pas représentants de l'autorité d'Etat, tandis que, d'autre côté, quand nous parlons aujourd'hui de la romanité orientale, nous avons en vue en premier lieu la langue roumaine littéraire, sa littérature, ainsi que la culture exprimée dans cette langue. Quant à l'aroumain, l'intérêt qu'il suscite est assez limité, soit comme dialecte soit comme langue, ce qui reste au centre de notre attention.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
1987-12-01
How to Cite
D. Savić, M. (1987). L’ Aroumain entre dialecte et langue. Linguistica, 27(1), 63-72. https://doi.org/10.4312/linguistica.27.1.63-72
Section
Articles