Origine du vieux slave

  • Witold Mańczak Université de Cracovie

Abstract

Comme, pour prouver l'identité du vieux slave et du vieux bulgare, on invoque uniquement des critères phonétiques, rappelons que l'orientaliste allemand du XVIIe siècle Ludolf affirmait déjà que "die Sprachverwandtschaft offenbart sich nicht im Wörterbuch, sondern in der Grammatik"3. Pendant les 300 dernières années, tellement d'autorites ant approuvé !l’opinion de Ludolf qu'elle est devenue un dogme de la linguistique. Pourtant il nous est venu à l'esprit de le confronter avec des faits et ainsi nous sommes arrivé à la conclusion qu'en réalité, c'est le vocabulaire (et non la phonétique et la flexion) qui décide du degre de la parenté des langues4. Voici des arguments à l'appui de cette thèse.

 

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2005-12-31
How to Cite
MańczakW. (2005). Origine du vieux slave. Linguistica, 45(1), 121-128. https://doi.org/10.4312/linguistica.45.1.121-128
Section
Articles