Les erreurs des étudiants slovènes dans les productions écrites

  • Nataša Žugelj Universite de Ljubljana

Abstract

Jusqu'aux anneés 70 du X.Xe siècle, les enseignants avaient tendance à évacuer au maximum l'erreur et àne pas mettre l'élève en situation d'échec. Ainsi, le linguiste Corder (1976) et les béhavioristes défendaient l'idée qu'une bonne méthode doit conduire à un apprentissage sans erreur. Si les erreurs se produisent, c'est que la méthode n'est pas correctement conçue, OU bien que des circonstances particulières liées àl'élève (inattention,  fatigue,  stress...) conduisent à une  performance imparfaite.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2007-12-31
How to Cite
Žugelj, N. (2007). Les erreurs des étudiants slovènes dans les productions écrites. Linguistica, 47(1), 101-108. Retrieved from https://revije.ff.uni-lj.si/linguistica/article/view/3506
Section
Articles